Bon, si t'es venu(e) jusque-là, c'est que tu sais que ça va spoiler de la mort qui tue.

Tu pariais sur Bret Stiles, le gourou de Visualize ? Raté, il s'est fait décalquer par une bombe dans l'épisode 7 de la saison 6.

Bret-Stiles-Patrick-Jane


Reede Smith, alors ? Certes, c'était un membre de l'organisation secrète Blake Association – dirigée par Red John –, mais ce n'était pas lui le tueur en série. Il finit en taule, après avoir avoué l'existence de ce cercle de policiers corrompus. 

Reede-Smith


Restaient Bertram et le shérif McAllister. McAllister est mort dans la même explosion que Stiles.

McAllister


Ne demeurait donc que Gale Bertram, le patron du CBI… D'ailleurs, c'est marqué dessus :

Gale-Bertram


Ah ben oui, mais non. C'est comme dans Les 10 petits nègres, de tante Agatha. Celui qu'on croyait mort, il ne l'était point encore. Et le seul qui l'avait compris, c'était Patrick Jane, of course. D'où retournement de situation à 10 minutes de la fin. Et reretournement à 5 minutes. Balèze le scénariste. 

And the winner est doncThomas McAllister, personnage que l'on pensait de peu d'envergure et qui était le terrifiant pervers qui a foutu en l'air la vie de Patrick Jane. Il finira étranglé sur un lit d'herbe, après avoir vainement imploré la pitié du Mentalist. Dans les séries américains, la vengeance est un plat qui se mange froid, mais très relevé.

McAllister-Death



La question est : comment la série va-t-elle réussir à nous tenir en haleine après la disparition de son principal ressort ?